Esa-Pekka Salonen

Le chef d'orchestre et compositeur Esa-Pekka Salonen est chef principal ainsi que conseiller artistique du Philharmonia Orchestra de Londres depuis 2008 et directeur artistique du Festival de la mer Baltique depuis 2003. Après dix-sept ans à la tête de l Orchestre philharmonique de Los Angeles en tant que directeur musical, il en porte aussi le titre de chef d'orchestre lauréat depuis 2009.

Esa-Pekka Salonen – Celebrating 30 years conducting the Philharmonia Orchestra

In this film, Philharmonia members past and present tell the story of how a last-minute decision by the Orchestra's management 30 years ago ignited what would go on to be a long-lasting relationship between Esa-Pekka Salonen and the Philharmonia, firstly as Principal Guest Conductor, and, since 2008, as Principal Conductor and Artistic Advisor.

Le rendez vous de Salonen avec le Philharmonia cimente une relation qui remonte à plus de 25 ans. Il fit ses débuts à Londres à l'âge de 25 ans en dirigeant le Philharmonia en Septembre 1983, intervenant à la dernière minute pour diriger un concert désormais légendaire, la Symphonie n°3 de Mahler. Il a accepté le poste de principal chef invité, poste qu'il a occupé de 1985-1994, et il est revenu diriger l'orchestre régulièrement depuis. Certains des projets les plus importants et ambitieux du Philharmonia durant cette période, de Clocks and Clouds (Ligeti, 1996) à Related Rocks (Magnus Lindberg, 2001-2), ont eu lieu sous sa direction artistique.

À sa première saison en tant que chef d’orchestre principal en 2008, il a conçu et dirigé le projet City of Dreams, une exploration de neuf mois de la musique et de la culture de Vienne entre 1900 et 1935, qui a circulé dans 18 villes européennes. Avec le Philharmonia ainsi que dans d'autres projets, le travail de Esa-Pekka Salonen a constamment mis l'accent sur la collaboration artistique multiforme et sur l'excellence artistique et il a su saisir les occasions de redécouvrir et revigorer la musique du passé pour notre temps.

Pour la saison 2011/12, il continue son périple artistique avec le Philharmonia à travers des représentations du Château de Barbe-Bleue de Bartòk, en collaboration avec le collectif vidéo Yeast Culture, dans le cadre du projet: Danse Infernale: Les secrets du monde de Béla Bartók, lancé en Janvier 2011. Avec 20 concerts dans 11 villes européennes, le projet vise à explorer la vie, les influences et la musique de Béla Bartók.

De plus, durant cette saison au Festival annuel de la mer Baltique, où sont invités des orchestres, chefs d'orchestre et solistes renommés afin de promouvoir la prise de conscience écologique des pays autour de la mer Baltique, Esa-Pekka Salonen rend hommage au riche héritage artistique de sa Scandinavie natale, en programmant et en collaborant avec les institutions artistiques les plus importantes de la région. C est à dire, entre autres, l’Orchestre Symphonique de la Radio Finlandaise (qu'il a dirigé à ses débuts en 1979), l'Orchestre philharmonique d'Helsinki, l'Orchestre de la Radio Suédoise (dont il a été chef principal de 1985 à 1995) et le Festival d'Helsinki (dont il a été directeur artistique en 1995 et 1996).

Au début de la saison 2010/11, Esa-Pekka Salonen est devenu locataire au Konzerthaus de Dortmund. Le projet "Expédition Salonen" tisse le récit de sa vie comme chef d'orchestre, compositeur et créateur dans le tissu de la vie artistique du Konzerthaus de Dortmund sur trois saisons consécutives. Après des installations réussies à Londres, Leicester et Lisbonne, le projet interactif RE-RITE s’est déroulé à Dortmund en Octobre / Novembre 2011. Créée avec le Philharmonia Orchestra, cette installation numérique, par ailleurs primée, de l’œuvre de Stravinsky Le Sacre du Printemps est une preuve évidente de l’intérêt que Esa-Pekka voue à la technologie, aux plates-formes numériques et à leur diffusion.

Durant le mandat de Salonen avec l'Orchestre philharmonique de Los Angeles, où il a été directeur musical de 1992 à 2009, et depuis qu’il a accepté le poste de chef lauréat de 2009, ses contributions vont bien au-delà des concerts d'abonnement et des tournées internationales. Il est à l’origine de la création de festivals exceptionnels et de nombreuses initiatives, dont son Projet Tristan en collaboration avec Peter Sellers et l'artiste visuel Bill Viola (2007), la production de Saint François d'Assise au Festival de Salzbourg (1992), et un Festival Stravinsky avec Pierre Boulez au Théâtre du Châtelet à Paris (1996). En Novembre / Décembre 2011, Salonen sera de retour à l'Orchestre philharmonique de Los Angeles et dirigera la première mondiale de l'opéra de Chostakovitch récemment découverte:  Orango.

L’oeuvre lyrique de Salonen s'étend bien au-delà des limites du répertoire classique, qui va de Wagner à Saariaho. Il a dirigé dans les salles les plus prestigieuses du monde, comme La Scala de Milan, la Royal Opera House de Covent Garden, le Metropolitan Opera, parmi bien d’autres. Ses apparitions comme chef invité sont aussi très diverses et comprennent des apparitions régulières avec l'Orchestre philharmonique de Vienne, l'Orchestre symphonique de la Radio bavaroise (BRSO) et la Radio Symphonique d’Allemagne du Nord (NDR) en Europe, ainsi que l'Orchestre symphonique de Chicago et l’Orchestre philarmonique de New York aux Etats-Unis.

En tant que compositeur, les oeuvres de Salonen sont régulièrement jouées et diffusées dans le monde entier; Floof et L.A. Variations sont considérées comme des classiques modernes. Trois grandes rétrospectives de son œuvre (la plus récente au Festival Présences à Paris, en Février 2011; au Festival international des compositeurs à Stockholm en Octobre 2004 et à Musica Nova, Helsinki, en Mars 2003) ont fait salle comble et ont été acclamées par la critique. Il a réalisé plusieurs œuvres symphoniques pour orchestre: Foreign Bodies (2001), commandée par l’Orchestre Symphonique de la Radio Finlandaise, Insomnia (2002), commandée conjointement par le Suntory Hall à Tokyo et la Radio de l’Allemagne du Nord (NDR) à Hambourg , et enfin Wing on Wing (2004), en première mondiale au Walt Disney Concert Hall en Juin 2004, qui a été un cadeau du compositeur à l'Orchestre philharmonique de Los Angeles en l'honneur de leur emménagement dans une nouvelle maison. En Février 2007, Salonen a dirigé le New York Philharmonic pour la première exécution de son concerto pour piano, dédié à Yefim Bronfman, qui le jouait aussi en première. Ce concerto était commandé conjointement par le New York Philharmonic, la BBC, Radio France, et NDR de Hambourg. En Avril 2009, la première de son concerto pour violon écrit pour Leila Josefowicz a eu lieu à Los Angeles. Pour cette oeuvre, Salonen a remporté le Prix de Composition Grawemeyer de l’Université Louisville pour l’année 2012.

La musique de Esa-Pekka Salonen est enregistrée exclusivement par Chester Music. Un CD de cinq œuvres orchestrales est disponible chez Sony. Deutsche Grammophon a sorti un CD portrait musical de ses œuvres orchestrales jouées par l’Orchestre symphonique de la radio finlandaise et dirigées par le compositeur lui-même, ainsi qu'un CD avec le Concerto pour piano de Salonen et ses œuvres Helix et Dichotomie. Le second disque, avec l'Orchestre philharmonique de Los Angeles et Yefim Bronfman (qui a aussi joué en première le Concerto pour piano en Février 2007 à New York), a été nominé pour un Grammy en Novembre 2009. Les œuvres les plus récentes de Salonen ont été commandées et crées dans le cadre du Festival Présences à Paris en Février 2011 – Dona Nobis Pacem pour chœur d'enfants non accompagnés et Nyx, une nouvelle œuvre pour orchestre. Il y aura d'autres concerts de Nyx organisés par ses partenaires et commanditaires, Carnegie Hall, l’Orchestre symphonique d’Atlanta, le Barbican et l ‘Orchestre symphonique de la radio finlandaise, et ensuite la parution d’ un enregistrement en 2012.

En plus des enregistrements de ses propres compositions, Esa-Pekka Salonen a une discographie considérable. En Septembre 2009, en collaboration avec la maison de disques Signum, il lance en première mondiale un enregistrement live des Gurrelieder de Schoenberg ; autres enregistrements récents et à venir sur Signum avec le Philharmonia: la Symphonie Fantastique de Berlioz et les 6ème et 9ème symphonies de Mahler. Chez Deutsche Grammophon, il y a, parmi ses productions les plus récentes, le DVD d’un opéra de Kaija Saariaho, L'Amour de loin (avec l’Opéra national de Finlande), ainsi que deux CD avec Hélène Grimaud interprétant des œuvres de Pärt et de Schumann. Son premier enregistrement avec l'Orchestre philharmonique de Los Angeles pour Deutsche Grammophon (Le Sacre du Printemps - premier disque enregistré au Walt Disney Concert Hall) est sorti en Octobre 2006 et fut nominé pour un Grammy en Décembre 2007. Chez Sony Classical, il a enregistré un large répertoire, allant de Mahler et Revueltas à Magnus Lindberg et ses propres œuvres.

Salonen a reçu de nombreux prix prestigieux, dont le Prix UNESCO Rostrum pour sa composition Floof en 1992 et le Prix de Sienne, décerné par l'Académie Chigiana en 1993; il est le premier chef d’orchestre à avoir reçu ce prix. En 1995, il a reçu le Prix de la Société philarmonique royale, catégorie Opéra, puis catégorie chef d’orchestre en 1997. En 1998, le gouvernement français l’a fait Officier de l'Ordre des Arts et des Lettres. En mai 2003, l'Académie Sibelius en Finlande lui a conféré un doctorat honorifique. Il a remporté la médaille d'Helsinki en 2005. Musical America l’a élu «musicien de l'année» en 2006. En Juin 2009, un doctorat honorifique de l'Académie des arts du spectacle de Hong Kong lui a été attribué. Il a été élu membre honoraire de l'Académie américaine des Arts et des Sciences en Avril 2010, et s’est vu décerner un doctorat honorifique de l'Université de Californie du Sud en mai 2010 et du Royal College of Music de Londres en mai 2011.

Read this page in:

http://www.esapekkasalonen.com